La Calypso se prépare à rejoindre l'Italie pour faire peau neuve


La Calypso - mythique navire du Commandant Cousteau - a quitté son hangar concarnois dans lequel elle gisait depuis 2009. Désormais, elle va se préparer pendant une quinzaine de jours avant de rejoindre l'Italie par cargo pour y être rénovée.

La Calypso – ou plutôt ce qu'il reste de l'ancien dragueur de mines reconverti en navire océanographique par le commandant Cousteau – est sortie de son hangar ce vendredi 4 mars 2016. Le squelette de bois du bateau gisait dans un hangar de Concarneau depuis 2009 suite à un différend entre Piriou (qui devait reconstruire le bateau) et la Fondation Cousteau.

C'est la société Scales qui a procédé à la sortie du bateau avec un chario "Mille pattes" sur lequel ont été hissés la Calypso et son ber. Le squelette de bois a ensuite été transporté sur les quais avant d'être porté par une grue sur un cargo, en vue de son transfert dans un chantier italien.

Pendant maintenant 2/3 semaines, le ber va être agrandi et consolidé, le navire va être recouvert d'une bâche protectrice en vue du transport et les containers sécurisés. Sur place, c'est le Commandant Patrice Quesnel, coordinateur du Programme de Sortie de la Calypso qui a supervisé les opérations.

© Cousteau Society

Mais Francine Cousteau avait également fait le déplacement pour voir le bateau sortir de son hangar. Des curieux étaient également présents, criant le nom du bateau ou du commandant, heureux de voir le bateau prendre le chemin de sa nouvelle vie.

Désormais, le mythique bateau du commandant Cousteau va se refaire une santé dans un chantier méditerranéen – à Gênes exactement. Et c'est grâce à de mystérieux mécènes et à l'implication de Francine Cousteau, veuve du commandant que Calypso va reprendre la mer. Car c'est bien là ce qui attend le bateau, même si la fondation Cousteau reste assez évasive sur le devenir du bateau.

Espérons que ce soit bien le destin qui attende la bateau car n'oublions pas qu'en 2007, la Calypso avait rejoint le chantier Piriou pour une complète restauration. Mais des désaccords entre les deux parties avaient laissé le bateau à l'abandon et l'affaire avait été menée en justice.

Le bateau retrouvera la mer pour suivre les traces du commandant Cousteau et assurer des missions d'éducation et scientifiques. "Ce bateau va renaviguer, mais raisonnablement, il ne partira pas dans de grandes explorations comme avant, mais permettra de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons" a expliqué Francine Cousteau à France Bleu.

Francine Cousteau délivre les informations aux compte-goutte et reste très discrète sur le devenir du bateau. Il naviguera mais pas trop, servira à des missions d'éducation mais accueillera également des scientifiques à bord. Le devenir de la Calypso continue de rester flou... Surtout qu'on ne sait toujours pas qui finance ces travaux, dont le coût est estimé à l'achat d'un bateau neuf. Alors monument ou navigant ?

Il faudra d'abord s'attaquer à chantier titanesque pour que le bateau ressemble de nouveau à un bateau et retrouve son rôle d'ambassadeur des océans. Car il ne reste seulement que la structure de bois – certes neuf. La Calypso rejoindra Gênes courant mars pour un chantier d'environ 18 mois.

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Robert Blottiere - 09 Mars 2016
Il serait mieux d'en construire un neuf , que d'argent , que de temps ... Il faut savoir tourner la page ..on ne fait pas du neuf avec du vieux..les technologies changent....
Patricia Laouenan - 14 Mars 2016
J'avais lu qu'elle partait à Istanbul ???
Ajouter un commentaire...
Reportage : Reconstruction de la Calypso

La Calypso renaviguera-t-elle vraiment prochainement ?

La Calypso a pris le large direction… la Turquie !