La Calypso renaviguera-t-elle vraiment prochainement ?

Le Fondation Couteau annonce que la Calypso doit quitter Concarneau au premier trimestre 2016 pour aller se faire restaurer dans un nouveau port… Effet d'annonce ou réalité ?

Depuis 2007 la Calypso occupe un hangar du chantier Piriou à Concarneau pour y être restaurée. Après un début de travaux qui a vu une partie du bateau démontée, le chantier est figé suite à un différend entre le propriétaire et les travaux effectués. Le bateau semble à l'abandon jusqu'à hier, jeudi 7 janvier 2016, jour où la Fondation Cousteau annonce un nouveau départ pour le bateau.

La guerre des communiqués

La Calypso naviguera-t-elle à nouveau ? C'est en tout cas ce qu'affirme l'équipe Cousteau via son site internet. Mais à part ce communiqué, rien ne peut filtrer de plus. Même le chantier Piriou dont les hangars accueillent toujours le célèbre bateau avoue (dans un autre communiqué) via son directeur général Vincent Faujour : "nous découvrons sur le site Internet de la fondation les déclarations de Francine Cousteau et son intention de retirer le navire au cours du 1er trimestre 2016."

Un effet d'annonce ?

Sommes-nous à nouveau devant un effet d'annonce de la part de la fondation Cousteau ou bien est-ce une véritable volonté de leur part. En effet, le communiqué qui indique que la Calypso va renaviguer est bien creux. On y apprend que pour sauver le bateau : "Finalement, Equipe Cousteau a réussi à mettre autour d’une même table des mécènes internationaux généreux et très motivés, aux objectifs compatibles avec ceux de l’Equipe Cousteau." Qui sont-ils ? Quels sont les moyens dont ils disposent ?

"À la fin du premier trimestre 2016, Calypso pourra quitter les chantiers de Concarneau et entamer sa nouvelle vie." Où ? Pour la transformer en musée ? Pour naviguer ? Enfin dans un nouveau communiqué (encore un !) daté du 7 janvier, on apprend que " Francine Cousteau présidente d’Équipe Cousteau a confirmé Patrice Quesnel comme coordinateur du programme de sortie de Calypso du chantier de Concarneau." Ce marin connaît bien le sujet puisqu'il a secondé de longue date le commandant Cousteau.

Nous avons bien entendu questionné la Fondation Cousteau qui se refuse de répondre à nos interrogations, se cachant derrière leurs communiqués. Nous sommes en droit de nous interroger sur la sincérité de ces déclarations, compte tenu du nombre de déclarations non tenues depuis de nombreuses années. À commencer par l'année dernière…

Le tribunal de Rennes appelé à trancher

L'année 2015 a en effet vu des démêlés judiciaires entre le chantier Piriou à Concarneau qui accueille le célèbre bateau et la Fondation Cousteau. Le premier réclamant d'être payé pour les travaux effectués (300 000 €), le second n'étant pas en accord avec les travaux réalisés. La justice a tranché début 2015 : La Cour d’Appel de Rennes avait donné 2 mois à la Fondation Cousteau pour retirer la Calypso des bâtiments de Piriou à Concarneau, soit le 12 mars 2015.

Que s'est-il passé depuis ces 10 mois ? Silence radio… Aujourd'hui, le chantier annonce dans un communiqué "La partie financière de la condamnation prononcée par cet arrêt a été exécutée : en décembre dernier, la Fondation a finalement réglé les sommes dues à Piriou Naval Services." Mais le bateau est toujours dans le hangar…

Pour que la Calypso navigue à nouveau !

Nous sommes de tout cœur pour que le bateau emblématique Calypso, cet ancien dragueur de mines qui a accueilli grand nombre des aventures du Commandant Cousteau navigue à nouveau. Mais vu l'état actuel du bateau qui ressemble plus à un squelette qu'à un dragueur de mines, vu les 15 ans qui viennent de passer avec une première période à La Rochelle puis ce démantèlement à Concarneau, vu les nombreux communiqués de Francine Cousteau sur la reprise des travaux… nous sommes en droit de douter de la faisabilité de cette nouvelle énième annonce…

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Christophe Delaby - 08 Janvier 2016
Avec le mère Cousteau véritable gorgone épouvantable il n'y a rien à espérer
Damien Bommard - 08 Janvier 2016
Ici à Rochefort nous avons reconstruit l'Hermione qui est à la base une simple association. Si la fondation Cousteau est incapable de faire restaurer la calypso, il est tant qu'elle se pose des questions... et les bonnes... en attendant que les uns et les autres fasses appel en justice, ça laisse encor plus de temps à la calypso de se détériorer et de pourrir... pourquoi ne pas faire appel à des passionnés bénévoles ? comme nous l'avons fait avec l'hermione durant plus de 10 ans... Pourquoi l'avoir retiréé de la Rochelle alors que plein de chantiers étaient prêt à y mettre la main... Bref, notre commandant serais piètrement déçut de voir son navire dépérir de plus en plus... simplement à cause de déboire financier et de justice... Au bout d'un monment, il faut se remuer le cul et faire les bon choix.
Ajouter un commentaire...
Reportage : Reconstruction de la Calypso

La Calypso finira-t-elle à Monaco ?

La Calypso se prépare à rejoindre l'Italie pour faire peau neuve