Brèves / Trois naufrages et une mise à l'eau en photo

Naufrage du Figaro Bénéteau 3 NF Habitat

Ce début de semaine est malheureusement marqué par de nombreux naufrages et chavirages. Les bateaux ont souffert, mais heureusement, aucun blessé n'est à déplorer. Bonne nouvelle cependant avec la mise à l'eau du 4e IMOCA de nouvelle génération de l'année 2019, DMG Mori.

Naufrage du Figaro Bénéteau 3 NF Habitat

Lors d'un convoyage de Port La Forêt pour rejoindre Saint Quai Portrieux, où il devait prendre le départ du Tour de Bretagne à la Voile samedi 7 septembre, le Figaro Bénéteau 3 NF Habitat a coulé au large de l'Aber Wrach après avoir heurté dans la nuit du 2 septembre une bouée cardinale flottante non éclairée.

"Aux alentours de 6 heures du matin, alors qu’il faisait encore nuit, nous avons heurté la bouée cardinale basse Paupian non éclairée et non fixe, au large de Portsall. Nous avons stoppé et inspecté le bateau immédiatement sans constater d’avarie majeure, puis très rapidement le bateau s’est rempli d’eau. Nous n’avons pas eu le temps d’actionner les pompes, les batteries étant déjà noyées. Nous avons juste pu prévenir CMB Espoir, qui naviguait à proximité, que nous prenions l’eau. Ils ont fait demi-tour pour venir à nos côtés, ainsi que CMB Performance. Le bateau s’enfonçant très rapidement nous avons décidé de quitter le bord pour rejoindre le Figaro CMB Espoir après avoir mis à l’eau le radeau de survie. Nous sommes restés à proximité de notre voilier qui flottait entre deux eaux, le pont au niveau de la mer, en attendant que la SNSM vienne nous récupérer. Nous avons tenté de remorquer le bateau à plusieurs reprises, réussissant à nous rapprocher du port de l’Aber Wrac’h jusqu’à ce qu’il sombre finalement, proche de l’entrée du chenal. La vedette SNSM a mis une bouée à proximité pour signaler l’épave" raconte Christian Ponthieu.

Si son skipper — Corentin Douguet n'était pas à bord — l'équipage était composé de son préparateur technique et de son co-skipper, Christian Ponthieu. Ces derniers ont d'abord été récupérés par CMB Espoir avant d'être pris en charge par la SNSM.

Alors que les opérations de recherche et de renflouement sont en cours, les deux skippers sont en train de préparer un autre Figaro 3 pour participer au Tour de Bretagne à la Voile.

Chavirage du trimaran Ultim Emotion

Ce lundi 2 septembre, alors qu'il se trouvait au large du Portugal, le trimaran Ultim Émotion (ex-Gitana 11) a chaviré vers 5 heures du matin. Il rejoignait Sète, dans le Sud de la France. Les cinq marins qui étaient à bord ont été hélitreuillés par l'Esquadra 751 des Forces Aériennes du Portugal.

© Youtube Esquadra 751

Naufrage du thonier la Reine des Flots

La Reine des flots, le thonier de Gâvres — commune du Morbihan à l'entrée de la rade de Lorient — a coulé le jeudi 29 août 2019 alors qu'il se trouvait dans le Golfe de Gascogne, à plusieurs dizaine de milles des côtes. En cause, une rupture d'arbre d'hélice, impossible à réparer par l'équipage. Le navire à la coque bleue a été remorqué pendant plusieurs heures par un chalutier avant de sombrer. Les six membres d'équipage ont été secourus et aucun d'entre eux n'a été blessé.

La Reine des Flots à Brest en 2016 © Pymouss

Sortie de hangar pour l'IMOCA DMG Mori

Après 9 mois de chantier, l'IMOCA DMG Mori — à bord duquel le skipper japonais Kojiro Shiraishi courra le Vendée Globe 2020 — est sorti du hangar vannetais de Multiplast ce samedi 31 août 2019.

Ce nouvel IMOCA — le 4e de dernière génération à être mis à l'eau depuis le début de l'année 2019 — est le sistership de Charal, premier IMOCA de nouvelle génération. D'ailleurs le chantier a pu travailler avec l'équipe de Jeremy Beyou pour optimiser le 60 pieds. La mise à l'eau a été réalisée le 2 septembre, mais il y a encore beaucoup à faire pour que le bateau soit prêt à naviguer.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
françois vogel - 6 jours
Toutes les bouées ne comportent pas de feu , il semble "étonnant " de le pas repérer une bouée sur la carte ......c'est quand même du "BA BA" .
Ajouter un commentaire...

IMOCA, la fiche technique

MarqueMultiple
Longueur de coque18.28
Largeur5.85 m
Tirant d'eau4.50 m
Catégorie CEA
Déplacement lège8 000 kg
Surface de voilure au près350 m2
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique du IMOCA