CodeWIN : Retrouvez le lieu et l'année de construction de votre bateau

Plaque constructeur d'une Gazelle Breizh

Tout bateau de plaisance est tenu d'afficher une plaque constructeur indiquant le code WIN. Voici les clefs pour le déchiffrer et comprendre qui a réellement construit le bateau et a pris la responsabilité de sa conformité.

Le Code WIN : une obligation pour connaître le constructeur du bateau

Tous les bateaux de plaisance immatriculés en France et en Europe sont contraints d'arborer de manière inaltérable et permanente un code WIN. Cette suite de chiffre et de lettre peut paraître absconse, mais elle permet de connaître le nom du constructeur, le pays de production, l'âge du modèle, l'année et le mois de construction. Des détails importants, à l'heure de l'achat, pour s'assurer de la bonne foi du vendeur. "Il est judicieux pour le plaisancier de s'assurer qui a réellement construit le navire. Notamment dans le cas de concessionnaires qui présentent des bateaux customisés sur place par exemple ou pour les bateaux d'occasion" explique Xavier Nicolas, directeur de la mission plaisance des Affaires Maritimes.

Plaque constructeur d'un Diam 24 de chez ADH Inotech
Plaque constructeur d'un Diam 24 de chez ADH Inotech

Déchiffrer le code WIN

Aujourd'hui appelé code WIN pour watercraft identification number, le numéro d'identification du navire était précédemment appelé HIN puis CIN). Constitué de 14 caractères, chiffres et lettres fixées par la norme ISO 10087, il doit être apposé de façon permanente sur le tableau arrière.

Code Win
Code Win
  • Les deux premiers caractères correspondent au pays du metteur sur le marché. On peut citer pour la France FR, pour l'Italie IT, pour l'Espagne ES, pour le Royaume-Uni GB, pour l'Allemagne DE, pour la Pologne PL, pour la Chine CN ou pour les Etats-Unis US.
  • Les 3 lettres suivantes désignent le constructeur. Il s'agit d'un code obtenu auprès des autorités à la demande du chantier naval et qui est utilisé pour tous ses bateaux. Dans le cas de la construction amateur, le code contient les caractères AMA. Dans le cas des navires de compétition, il contient les lettres CPT.
  • Les 5 caractères suivant, choisis par le constructeur, correspondent au numéro de série. Ils permettent en général de retrouver le modèle et le numéro de coque dans cette série.
  • La lettre suivante correspond au mois de construction, de A pour janvier à L pour Décembre
  • Le chiffre suivant repère l'année de construction
  • Les deux derniers chiffres correspondent à l'année de vente du 1er bateau du modèle indiqué
Réagir à cet article :
bernard MAitre - 2 semaines
quelle est le moyen de connaitre precisement l 'annee?
Briag Merlet - 2 semaines
Le code Win ne donne que le dernier chiffre de l'année. La majorité des bateaux de grande série ne s'étale pas sur plus de 10 ans, les chantiers créant de nouvelles versions qui donnent lieu à un nouveau modèle entrainant donc le changement des 2 derniers chiffres liés au modèle. L'année de construction est donc trouvable facilement, exemple en terminant par 514, le bateau date de 2015. Pour les séries durant plus de 10 ans, le numéro de série, le plus souvent croissant donne une indication. Si l'on est dans les premières unités, on est dans la première décennie ex : fin 804 correspond à 2008, si l'on est à la 100 ème unité, pour 804, il est plus probable qu'il s'agisse de 2018.
eric duchossoy - 1 semaine
Ma plaque n'a pas de code
Briag Merlet - 1 semaine
Bonjour Eric, Même si la photo d'illustration montrait le code WIN sur la même plaque que les informations constructeur (charge max, puissance max etc...). L'application stricte de la norme prévoit 2 plaques distinctes. Vous devriez donc avoir sur le tableau ou dans le cockpit, une petite plaque discrète indiquant le code WIN. Peut-être l'emplacement est-il rappelé dans le manuel du propriétaire ? En espérant ces précisions utiles
eric duchossoy - 1 semaine
Merci
Ajouter un commentaire...