A la barre du nouveau Flyer 5

Dernier né dans la gamme, le Flyer 5 est le plus petit de trois modèles. Il reprend les codes qui caractérisent désormais ces bateaux à savoir l'étrave très ronde au design automobile et la carène Air Step déposée par Bénéteau.

Contrairement à ses grands frères, le Flyer n'est pas décliné en modèle sport (bow rider) mais simplement en version coque open (Space Deck) et en version cabine (Sun Deck). Seul l'aménagement du pont avant change entre ces deux modèles. La partie en arrière du poste de barre reste identique. Elle s'articule autour d'une banquette arrière qui ferme le cockpit et qui peut se transformer en un grand bain de soleil (en couchant le dossier) ou en un coin-repas avec une table ronde amovible.

La console est bien pensée avec les commandes moteur qui tombent bien sous la main. On choisira deux sièges avec une assise modulable ou bien en option un lenning post pour une conduite plus sportive.

Sur la version Sun Deck, l'avant du bateau est ponté. Il autorise un grand bain de soleil à plat au ras de la coque juste protégé par des balcons inox. En dessous se cache une petite cabine, ou plutôt devrait-on dire un abri, car il n'est pas très grand et offre peu de hauteur sous barrots. Il servira pour ranger les affaires ou pour se changer à l'abri des regards. La longueur de la couchette ne permet pas à un adulte de dormir (ça fonctionne en revanche pour les enfants). La finition est assez sommaire avec un simple gelcoat appliqué sur le polyester.

La version Space Deck est classiquement aménagée avec une banquette en V dans l'étrave. Une glacière prend place devant la console pour servir d'assise. Les francs bords ne sont pas très hauts puisqu'on les mesure à 50 cm à l'arrière du bateau et à 65 cm à l'avant. Il faudra se méfier si l’on veut utiliser le bateau pour la pêche.

C'est côté carène que ce Flyer 5 est le plus intéressant. La dernière génération de l'Air Step qui fait circuler de l'air sous la carène en prenant son alimentation par l'étrave fonctionne aussi sur les petites unités. Le Flyer 5 en hérite pour son plus grand bonheur. Le passage dans les vagues est très doux et le bateau déjauge rapidement. Avec un 115 ch Suzuki 4 temps, nous avons navigué à la vitesse de croisière de 20 nœuds en consommant 18 l/h. Le V profond de la carène offre vraiment un passage confortable dans les vagues.

L'adoption de l'étrave ronde au design automobile, comme sur toute la gamme Flyer, est aussi une avancée pour ce bateau. Non seulement cette forme assure une bonne déflexion des vagues (on n’est jamais mouillé à bord) mais en plus elle agrandit considérablement le pont avant. Quand on regarde le bateau vu de dessus, il est quasiment droit de l'étrave à l'arrière ! Cette forme de carène, très profonde, offre aussi de très grands rangements volumineux.

Proposée 10% plus chère, la version Sun Deck ne se justifie pas à notre avis. Le Flyer 5 en version coque open reste plus homogène, la version cabine n'étant pas assez grande pour être exploitable sur un bateau de cette taille.

 

Flyer 5 Space Deck sans moteur : 12 792 euros

Flyer 5 Sun Deck sans moteur : 14 016 euros

 

CARACTERISTIQUES

  • Longueur : 5,50 m
  • Largeur : 2,36 m
  • Poids lège (sans moteur) : 955 kg
  • Tirant d'eau : 0,40 – 0,80 m
  • Motorisation standard : 115 ch
  • Motorisation maxi : 140 ch
  • Capacité eau douce (option) : 50 l
  • Capacité carburant : 135 l
  • Architecte : Remi Laval Jeantet /Tanguy Le Bihan/Patrick Tableau
  • Designer : Style & Design
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Flyer 5.5 Sundeck, la fiche technique

MarqueBénéteau
Longueur hors-tout5.26 m
Longueur de coque5.18
Largeur2.34 m
Catégorie CEC
Nombre de passagers6
Déplacement lège1 320 kg
Carburant140 L
Voir la fiche technique complète du Flyer 5.5 Sundeck
Reportage : Bénéteau Flyer

J’ai piloté le nouveau Bénéteau Flyer 7 Sport Deck !

Trois questions sur la carène AirStep de Bénéteau

Actualités de l'entreprise