Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Flirt, un immense cockpit et un très bon comportement marin !

Comment bien choisir son voilier d'occasion ? Cette semaine le Flirt construit par les chantiers Jeanneau. Ce voilier disponible en dériveur ou en quillard se distingue par une grand cockpit et un pont à teug relevé. Cet absence de rouf, permet un beau volume dans la cabine. Un premier petit croiseur vraiment marin, bon pour la croisière semi-hauturière.

Le
Jeanneau Flirt
  • A partir de 1 500 € pour un Flirt avec moteur et voiles fatigués.
  • 3 500 € pour un modèle remis en état et prêt à prendre la mer. 
  • 1 743 exemplaires de 1976 à 1983

Conçu pour la navigation en famille, ce voilier sans aucune prétention régatière a connu un grand succès tant en version quillard que dériveur lesté. La première version est un peu plus performante aux allures près du vent et plus raide à la toile comparée au dériveur, dont le point fort est l’échouage facile. Les emménagements sont suffisants mais sobres : couchette double à l’avant, flanquée d’un petit bloc cuisine, couchettes arrière servant de banquette de part et d’autre d’une table pliante. Sérieux et efficace à défaut d’être révolutionnaire, le Flirt conserve tout de même un indéniable point fort, son immense cockpit.

Jeanneau Flirt 

Le diagnostic de Bateaux.com

Très solide, il a plutôt bien supporté le poids des ans mais, comme toujours, il faudra être attentif à la dérive et à son mécanisme de relevage. Si cela n’a pas été fait, les vaigrages d’origine devront certainement être changés. Idem pour l’accastillage de pont, embases de chandeliers et balcon, dont la tenue est approximative.

Jeanneau Flirt 

« Le quillard fait preuve à Force 4 d’un comportement plus tranquille et permet de conserver toute la grand-voile avec un degré Beaufort de plus que le dériveur ».

Jacques Monsault, essai du Flirt dans Bateaux

 Jeanneau Flirt

Avantages

  • Immense cockpit
  • Rapport volume/prix imbattable
  • Deux versions de lest

Inconvénients

  • Hiloires de cockpit un peu raides
  • Accastillage fragile
  • Rien n’est prévu pour la baignade

Mais que lui manque-t-il ?

Pas grand-chose à part une ergonomie revue du cockpit.

L’équivalent aujourd’hui ?

Le chantier Jeanneau ne produit plus de croiseur en dessous de 35 pieds. On opte donc pour l’E1, nouveau vocable de l’Elan 210, petit voilier séduisant et rapide.

 

Flirt, le résumé du bateau

ChantierJeanneau
ArchitecteJeanneau Design
Longueur de coque6.00 m
Largeur2.30 m
Tirant d'eau1.02 m
Déplacement lège800 kg
Surface de voilure au près20 m2
Voir la fiche technique complète et les photos du Flirt
Reportage : Voiliers d'occasion

Microsail, le plus fun des Micros

First 210, le petit croiseur à tout faire

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Nijdam Florian 24 Novembre 2016
Le E1 est le successeur de l'Elan 210 et non du 310
Ricardou François-Xavier 24 Novembre 2016
Merci pour votre remarque, nous avons corrigé.

Photos
Voir les 185 photos
Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO