Analyse d'huile, pour connaître la santé du moteur de son bateau

Dans votre sujet sur la vérification mécanique, vous parlez d'effectuer une analyse d'huile. Mais où se procurer ce test ? N'est-ce pas réservé aux professionnels ? Le prix d'une telle analyse est-il abordable ? Questions de Stéphane - Le Havre

Courrier des lecteurs - Cette rubrique est la vôtre. Posez vos questions via le formulaire, nous partagerons nos réponses.

Contrairement à ce que l'on peut penser l'analyse d'huile est tout à fait abordable financièrement (62,30 € chez IESPM.com) et réalisable sans aucune compétence spécifique par un particulier. En effet, il suffit de commander un Kit d'Analyse qui comprend :

  • Une seringue et un flexible pour réaliser le prélèvement par le puits de jauge
  • Un flacon de 50 ml pour recueillir l'huile prélevée
  • Une fiche de prélèvement pour indiquer les caractéristiques du moteur et de l'huile prélevée
  • Une enveloppe pour retourner l’échantillon vers le laboratoire

Environ une semaine après avoir renvoyé le prélèvement d'huile, vous recevrez un courrier avec les résultats de votre analyse. Voilà réuni sous forme de questions, les informations que va vous fournir l'analyse d'huile.

Quels sont les organes mécaniques sur lesquels on peut pratiquer une analyse d’huile ?

L’analyse d’huile peut se pratiquer sur tous les types de bateau, à voile ou à moteur, in board ou hors-bord, essence ou diesel.

En plus du moteur, il est possible de réaliser une analyse d’huile sur :

  • l'inverseur
  • l'embase
  • le circuit hydraulique
  • l'étambot

Lors du prélèvement, il est important de bien préciser le type de moteur (notamment essence ou diesel), car l’interprétation des résultats peut varier.

 

Dans quels cas, faut-il faire pratiquer une analyse d’huile ?

  • Lors de l’achat ou la vente d’un bateau
  • Suite à un trajet long inhabituel
  • Pour contrôler un bateau un peu âgé ou avant d’opérer de grosses réparations
  • Suite à l’apparition d’un dysfonctionnement mécanique (bruit, fumée, démarrage difficile…)
  • Pour un contrôle préventif du bon fonctionnement de votre bateau avant un départ ou une traversée importante
  • Pour vous rassurer et utiliser votre bateau en toute sécurité

 

Faut-il vidanger pour faire une analyse d'huile ?

Le prélèvement d'huile se fait via l'orifice de la jauge à huile sans avoir besoin de vidanger. Effectuer un prélèvement (quelques centilitres) ne gêne pas le moteur pour continuer de fonctionner. 

Que détecte une analyse d'huile ?

Viscosité de l'huile
Permets de savoir si la carburation ou l'injection sont bien réglées. Si l'huile est trop fluide, on détecte une huile usagée ou diluée par le carburant. À l'inverse si elle est trop épaisse, il s'agit d'une huile usée ou polluée par des résidus de combustion.

Dilution d'huile par le carburant
Si la dilution est faible, le moteur est bien réglé. Au contraire, une dilution importante sera la preuve d'une carburation ou injection déréglée ou d'un abus du starter.

Présence d'eau ou de sodium dans l'huile
On est là en présence d'un défaut d'étanchéité du circuit de refroidissement. Il s'agit alors d'une fuite interne du liquide de refroidissement ou bien d'un phénomène de condensation d'eau. Il faudra alors chercher la panne du côté du joint de culasse ou d'une culasse fêlée.

  • Présence de particules métalliques dans l'huile.
    En cas d'usure normale du moteur, l'huile véhicule toujours un peu de particules métalliques. Une présence excessive peut révéler des défauts suivant le métal détecté :
  • Aluminium : usure excessive des pistons.
  • Fer : Usure excessive de la distribution.
  • Chrome + molybdène : Usure excessive des segments.
  • Cuivre, plomb et étain : Usure excessive des coussinets de bielles et de vilebrequin (la saturation par le plomb est normale pour un moteur à essence utilisant du carburant plombé).
  • Présence de silice dans l'huile

Si le filtre à air ne remplit pas son rôle, le moteur va avaler des saletés que l'ion retrouve dans l'huile. La présence de silice permet de détecter un filtre à air défectueux ou un défaut d'étanchéité du circuit d'admission d'air. Cette silice risque d'accélérer l'usure du moteur.

Ce que l’analyse ne voit pas !

L’analyse permet de contrôler le niveau d’usure d’un organe et son bon fonctionnement.
Mais, elle ne permet pas de déceler la casse des pièces mécaniques ou encore de déterminer le temps de service d’un organe.

Comment réussir son prélèvement ?

Prélever un échantillon d’huile sur votre moteur de bateau ne vous prendra pas plus de 5 minutes. Cette opération ne nécessite pas de connaissance mécanique particulière, mais quelques précautions sont à prendre pour une analyse révélatrice de l’état de santé de votre moteur :

  • Le prélèvement d’huile moteur se fait à la suite d’un fonctionnement normal de votre bateau (si possible en charge) permettant ainsi d’atteindre sa température habituelle de fonctionnement.
  • Réalisez le prélèvement par l'orifice de la jauge à huile.
  • Lors du prélèvement, n’oubliez pas que l’huile est chaude, soyez donc vigilant.
  • La fiche de renseignements fournie par le laboratoire doit être remplie soigneusement, car toutes les informations sont utilisées pour l’analyse, les tests et le contrôle qualité. Des informations incomplètes ou fausses auront une incidence sur la pertinence du diagnostic.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Stephan Deneuve - 20 Février 2016
Les résultats ne sont ils pas très variables selon que l'huile vient d'être changée, ou qu'au contraire elle a atteint voir dépassé les 100 heures de fonctionnement ? Quelle validité dans ce cas accorder au test ? Le test lui-même peut il renseigner (ou donner une idée) de la durée de l'usage de l'huile analysée ?
Robert Rothlisberger - 07 Avril 2016
merci pour l'info trés intéressante
Michael Owona Mvie - 08 Juin 2016
faut toujours le savoir
Ronan Richard - 27 Mars 2017
A la question "Dans quels cas, faut-il faire pratiquer une analyse d'huile ?" la réponse est : à chaque vidange,1 seule analyse ne veut pas dire grand-chose, seul un historique permet de suivre l'évolution des usures
Ajouter un commentaire...
Reportage : Mécanique in board

Comment remplacer le rouet de la pompe à eau d'un moteur ?

Eau dans le gasoil (ou l'essence), attention danger !