Vérifiez la pompe à eau de votre moteur in board

La pompe à eau fait circuler de l'eau pour assurer le refroidissement du moteur.Plus de pompe à eau et c'est la surchauffe... Pour éviter cette situation bloquant il faut vérifier l'état des ailettes du rouet de pompe à eau. Une opération mécanique simple et réalisable avec quelques outils de base.

Toutes les photos de ce pas-à-pas ont été réalisées sur un moteur Solé Diesel Mini-44, mais sont assez génériques pour être applicable sur de nombreux modèles mêmes de marques concurrentes.

Quand changer son rouet de pompe à eau ?

À chaque opération de maintenance, souvent combinée avec l'hivernage, il est conseillé de jeter un œil sur l'état de sa pompe à eau. Le rouet – communément nommé impeller – est une roue en matière plastique dont les pales ont la fâcheuse habitude de se casser. En cassant, elles n'endommagent pas le moteur mais le refroidissement ne se fait plus. Le moteur chauffe et déclenche une alarme. Pour ne pas l'endommager, il ne reste plus qu'à l'arrêter… Plutôt que de se retrouver dans une situation délicate (manœuvre de port contre le courant avec du vent…), autant vérifier l'état de son rouet de pompe à eau. Cette pièce mécanique est une pièce d'usure, spécifique à chaque moteur. La sécurité veut d'en avoir toujours une de rechange à bord - accompagnée de son joint papier.

Vérifier sa pompe à eau en 10 étapes :

 

1 – Fermez la vanne d'arrivée d'eau.

Elle se trouve souvent juste à côté de la pompe à eau.

 

2 – Démontez le couvercle de la pompe.

On dépose les vis qui le tiennent en place. À l'aide d'un maillet, décollez le couvercle. Il est souvent collé par le joint papier qui assure l'étanchéité.

 

3 – Déposez le joint papier.

Rares sont les fois où vous pourrez le sauver : il se déchire. C'est pourquoi il en faut toujours un de rechange.

 

4 – Sortez l'ancien rouet de la pompe.

Vous pouvez utiliser 2 tournevis pour faire levier.

 

5 – Nettoyez l'intérieur de la pompe et la plaque de fermeture.

Grattez bien les restes du vieux joint à l'aide d'une lame de cutter. Inspectez le rouet. Si vous voyez la moindre fissure, il faut le changer. De même si les ailettes restent aplaties (suite à une trop longue immobilisation).

 

6 – Avant de remonter la nouvelle roue à ailette, il faut graisser l'axe central et mouiller l'extrémité des ailettes avec de l'eau savonneuse ou du liquide vaisselle - les premiers tours "à sec" n'endommageront pas le nouveau rouet.

 

7 – Pour le remontage, faites tourner la roue dans le sens de rotation du moteur. Les ailettes s'installent ainsi dans le bon sens. Appuyez sur la roue pour qu'elle soit bien au fond du logement.

 

8 – Remettez en place le joint papier. Vous pouvez utiliser de la pâte à joint pour assurer une parfaite étanchéité.

 

9 – Remontez le couvercle de pompe à eau et serrant bien les boulons pour assurer un bon ajustement et une parfaite étanchéité.

 

10 – Ouvrez la vanne d'eau et démarrez le moteur en vérifiant les fuites éventuelles.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Tom Of Tortuga - 13 Février 2015
bonne initiative ce petit article! y'a plus qu'à en faire plein et un petit onglet spécial mécanique/électricité/matelotage peut-être?... :)
Tanguy Prgt - 18 Février 2015
je conseille plutot d'utiliser une extracteur, plutot que les tournevis qui vont marquer le plan de joint
Ajouter un commentaire...
Reportage : Mécanique in board

Comment vidanger son moteur in board ?

Comment remplacer le rouet de la pompe à eau d'un moteur ?