MENUBateaux.com
Magazine de la plaisance
SE CONNECTER

Savoir-faire : Photo à bord, les secrets de Jacques Vapillon pour réussir ses clichés

Le photographe de mer Jacques Vapillon nous livre ses techniques et ses trucs et astuces pour réaliser de belles photos à bord. Objectifs, cadrage, accessoires, technique… Voici les bases pour réaliser des photos réussies lorsque vous êtes en mer.

© Bateaux.com
Le

Privilégier l'objectif grand-angle

Pour réaliser sa photo à bord, il faut tenir compte de beaucoup d'éléments, avant de parler technique. Au niveau du matériel photo notamment. Tout dépend de ce que l'on veut faire, mais souvent il faut privilégier l'objectif grand-angle. À bord, on a envie de montrer aussi bien les gens que l'environnement. Comme l'espace est réduit, tant sur le pont qu'à l'intérieur, on a besoin d'un grand objectif sauf si on fait des portraits de skippers ou si l'on se focalise sur une personne en particulier. Pour les portraits, on utilise un téléobjectif, généralement 135 mm et maximum 200 mm.

Quand on prend en photo la mer, les téléobjectifs ont tendance à aplatir l'image : les vagues paraissent beaucoup plus petites. Avec un grand-angle, on réduit ce phénomène.

Adapter son matériel au type d'embarcation

Tout dépend également du type d'unités sur laquelle on navigue. L'équipement ne sera pas le même sur un yacht de 100 m que sur un Hobbie Cat (NRDL : catamaran de plage). L'objectif ne sera pas le même non plus. 

Tenir compte de l'horizon pour cadrer sa photo

Pour le cadrage, il faut tenir compte de l'horizon. Il faut absolument qu'il soit horizontal dans le fond de la photo. Quand on est sur un bateau, notamment sur un bateau à voile, ça gîte. C'est important de bien garder sa ligne d'horizon (NDLR Garder l'horizon droit).

Il faut réaliser un cadrage très décalé pour donner une dynamique à l'image. Tout dépend de l'effet voulu. La bonne proportion est de situer l'horizon à 2/3 en haut de la photo et 1/3 pour le reste. Mais quand on a un beau ciel, on peut aussi choisir de positionner l'horizon très bas sur la photo. En revanche, on évite l'horizon en plein milieu de la photo, la symétrie n'est pas très esthétique.

Utiliser le "décor" pour mettre en valeur son sujet

Toujours au niveau du cadrage, s'il y a des personnes dans l'image, il ne faut pas hésiter à décentrer son sujet, son premier plan pour avoir une ambiance : un bout du bateau, un sillage, la mer…

Adopter le pare-soleil

Lorsque l'on travaille en grand-angle, il est nécessaire d'utiliser un pare-soleil, car on a souvent une zone éclairée et une zone moins éclairée. Il se fixe sur l'objectif et a 2 rôles :

  • Celui pour lequel il est fait : éviter que les rayons du soleil n'envoient des rayons de lumière parasites sur l'image
  • Un rôle en mer : Les fabricants ne connaissent pas particulièrement cette utilité, mais il évite de prendre trop d'embruns sur l'objectif et il protège aussi des chocs.

Éviter les embruns

Pour éviter les embruns, il faut éviter de prendre des photos face au vent. L'objectif se couvre alors de gouttes et il est même possible de prendre une vague. Il est conseillé de travailler dos au vent, avec un boitier abrité dans un ciré et de sortir l'appareil au moment opportun. J'utilise beaucoup de sopalin pour nettoyer mon objectif, ou un chiffon doux.

Utiliser un filtre UV

Avant de partir en mer, pensez à protéger votre objectif de manière systématique avec un filtre UV. D'une part il protège l'objectif (c'est facile et moins cher que de changer un objectif) et il agit comme un protecteur, car il protège des ultraviolets que l'on retrouve beaucoup sur la surface de l'eau et qui sont réfléchis par l'eau. Le filtre UV réduit les rayons UV sur l'image et empêche d'avoir un rayon violet sur sa photo.

L'avis de Jacques Vapillon

Personnellement, je fais toutes mes photos à l'ancienne, avec un cadrage à la main, l'œil derrière le boitier. La photo à distance est une technique qui peut être bien, mais très aléatoire. On peut poser des boitiers télécommandés, mais ça demande beaucoup de temps et de tri pour sélectionner les bons clichés. C'est une technique plutôt utilisée sur les courses offshore et souvent réservées aux professionnels. Je ne la pratique pas trop.

Pour les images à bord, j'utilise un zoom grand-angle 16-35 mm. C'est l'objectif le plus utilisé à bord. Je n'aime pas trop le fish-eye, car il déforme trop l'image. C'est la qualité de l'objectif qui est importante dans la réussite d'une photo, le boitier rentre très peu en compte et n'a pas d'incidence sur la qualité. Il n'y a qu'au niveau professionnel que le boitier entre en considération, aujourd'hui on a des formats de capteurs qui sont différents et d'une qualité supérieure en comparaison au matériel "grand public".

Reportage : Guide de la photo à bord

Faut-il développer ses photos pour les rendre plus efficaces ?

Photo à bord, le photographe Jacques Vapillon dévoile les techniques pour raconter une histoire

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Guyomard Jean-Claude 4 mois
Nettoyer la frontale avec du Sopalin, pourquoi pas avec du papier de verre aussi ? N'utilisez que des chiffons spéciaux pour optique et rien d'autre si vous tenez à vos objectifs. Le sopalin, uniquement pour l'extérieur de l'objectif et du boîtier !

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO