Nautic de Paris 2019, quoi voir au "rayon" voilier ?

First Yacht 53 de Bénéteau © Gilles Martin Raget

Le Salon Nautique de Paris ouvrira ses portes du samedi 7 au dimanche 15 décembre 2019. Voici les voiliers à découvrir ou redécouvrir pour ceux qui n'auront pu se déplacer sur les salons de Cannes et La Rochelle, organisés courant septembre.

Django 8s

Mât carbone, grand-voile à corne, plan de pont optimisé pour la course, aménagement allégé et gréement performant, quille à 2 mètres : le D8s de Marée Haute, dont la carène s'inspire de celle du Django 7.70 a été pensé pour le circuit IRC, en solitaire ou en équipage réduit.

Découvrir le Django 8s

Dufour 390 et 430

Le Dufour 390 est un voilier de 11,93 m qui a gagné en finition en s'inspirant des grands yachts de la gamme Exclusive. Il reprend le nouvel insert dans le bordé qui souligne les hublots de coque. On retrouve aussi le hublot frontal, dans la cabine avant qui donne lumière et vision vers l'avant. Le Dufour 390 est destiné au charter, ainsi qu'au marché des propriétaires, offrant jusqu'à trois cabines et trois salles de bains.

Voir le Dufour 390

First Yacht 53

Avec ce voilier de 15,98 m de longueur de coque (17,16 m à la flottaison), le chantier vendéen monte en gamme et vient chatouiller les gros faiseurs du voilier de luxe. Le First Yacht 53 était présenté à Cannes en première mondiale et a impressionné par la qualité de ses finitions.

© Gilles Martin-Raget Photo Video

En savoir plus sur le First Yacht 53

L30 OneDesign

Ce monocoque de 9,58 m a été choisi par la fédération internationale de voile comme support du premier Championnat du monde de course au large en 2020 à Malte. Ce voilier de course au large est candidat pour devenir le support voile des JO 2024. Ce quillard possède deux barres à roue et a été développé par Rodion Luka, médaillé olympique ukrainien et concurrent de la Volvo Ocean Race 2008-2009.

Loustic

Le chantier de la Gazelle des Sables lance le Loustic, une annexe rigide de 25 kg élégante et surtout polyvalente. Pagaie, moteur électrique, godille, aviron ou voile, c'est à vous de choisir… ou de cumuler !

En savoir plus sur le Loustic

Lowrider L12

Le Lowrider L12 d'AST Yachts and Composites est un dériveur à foil non volant qui tire son design du Foiling Dinghy. Simple, facile à utiliser, il devrait offrir de belles sensations au portant avec sa coque planante et conserver sa stabilité sur les bords rapides de près.

Nouveau Monde 1100

Après le Petit Monde et le Nouveau Monde 900, Olbia présente le Nouveau Monde 1100, qui reprend les caractéristiques principales de son petit frère tout en offrant plus de volume et de confort. Dessiné lui aussi par Jean-Pierre Brouns, il se destine au même programme de navigation : du grand voyage sur toutes les mers du globe grâce à sa coque épaisse en Strongall et son pont en composite, qui lui confèrent une bonne isolation.

Le Nouveau Monde 900 à découvrir en essai vidéo

Ovni 400

Pour remplacer le 395, le constructeur vendéen Alubat sort l'Ovni 400, qui tranche radicalement avec la tradition esthétique Ovni. Ce bateau de voyage de 12,90 m reste pourtant fidèle au concept du dériveur intégral en aluminium, mais de nombreux aspects sont modernisés.

En savoir plus sur l'Ovni 400

Sun Fast 3300

Le Jeanneau Sun Fast 3300 est un nouveau voilier de course IRC très innovant et remplace le Sun Fast 3200, au palmarès impressionnant. Le chantier a eu une approche singulière en faisant appel à deux architectes Andrieu et Verdier. Outre l'étrave très volumineuse, la particularité visuelle de ce bateau tient dans l'inversion des courbes de la carène en avant et en arrière de la quille.

L'architecte Daniel Andrieu décrypte le Sun Fast 3300

Sun Loft 47

Ce bateau de 13 m, qualifié de monocat, met un pied dans la cour de catamarans en proposant un nombre de couchettes jusque-là réservé aux multicoques et pour un prix nettement inférieur. L'immense cockpit et le carré sont de plain-pied, et ne font qu'un. Dans le prolongement du cockpit, donc toujours dehors, on découvre une vaste cuisine ouverte.

Découvrir le Sun Loft 47

Sun Odyssey 410

Cette version quille relevable du Sun Odyssey 410 devrait permettre aux utilisateurs de mouillage ou de port peu profonds de profiter d'un voilier de 40 pieds.

Découvrir le Sun Odyssey 410

Tofinou 9.7

En version balade, cabotage ou régate, le Tofinou 9.7 s'adapte à tous les plans d'eau grâce à ses trois différents systèmes de quille, associés à un système de direction mono ou bi-safran.

L'essai du Tofinou 9.7

X46 et X40

Le X4.0 est le plus petit modèle de la gamme du constructeur X-Yacht. Ce 40 pieds (11,50 m de longueur de coque) reste conçu pour la navigation en équipage réduit. Il doit offrir à son équipage les plaisirs de la navigation à voile (facilité de manœuvre, toucher de barre…), sans oublier le confort apprécié en croisière.

Pour le lancement, le bateau sera disponible dans une version 2 cabines (une à l'arrière bâbord, la seconde à l'avant), mais une version 3 cabines est prévue ultérieurement.

Lire l'essai du X40

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...