Web série / Spécificité de la Clipper Round The World Race


Comment ne pas créer trop de différence entre les concurrents pour le passage du Pot au Noir ? La Clipper Round The World Race a trouvé une solution comme nous l'explique Hugo équipier sur cette épreuve.

Pour ne pas trouver des concurrents trop englués dans le Pot au Noir et surtout pour ne pas perdre de temps dans le timing très huilé de la course autour du monde, les organisateurs de la Clipper Round The World Race autorisent les concurrents à utiliser les moteurs pendant 60 h pour faciliter le passage du Pot au Noir.

Voilà ce que nous explique Hugo pour ce franchissement. Cette pause dans la course va aussi être l'occasion de faire un tour de vérification de tout le bateau et notamment de réparer les voiles qui subissent un lourd traitement pendant la course.

Mais les traditions sont aussi respectées avec le franchissement de l'équateur et la traditionnelle cérémonie ou Neptune vient accueillir les novices, dont Hugo, qui n'a jamais passé l'équateur, fait partie.

Dans cette seconde manche de la première Étape, Hugo et son équipage jouent toujours dans la tête de la course. L'arrivée prévue au Brésil déterminera le classement.

Plus d'articles sur les chaînes :

Lire le reportage : Clipper Round the World Race

Vivre au coeur de la course avec Hugo, second sur la Clipper Round the World Race

En course à bord de la Clipper Round the World le long du Brésil

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...