Web série / Quand la crise sanitaire rattrape la Clipper Round World Race


Après un arrêt à Subic Bay aux Philippines, la Clipper Round World Race est suspendue pour 10 mois. Une décision prise juste avant de larguer les amarres pour une traversée du Pacifique. Une décision qui oblige Hugo à réinventer une suite à ses aventures nautiques.

Grosse déception pour Hugo, le second sur Halong Bay Vietnam. Après avoir changé de route et avoir abordé les Philippines (en place de la Chine), la course est finalement suspendue pour 10 mois. Tous les équipiers ainsi que le staff de la course font leurs valises et rentrent chez eux. Les voiliers de la flotte, des monotypes de 70 pieds, restent à quai et Hugo avec un autre second, restent sur place pendant 2 mois pour surveiller les bateaux.

Il règne une drôle d'ambiance en cette période d'incertitude face à la progression du virus. Les journées passent à nettoyer les bateaux, faire un contrôle quotidien de routine et entreprendre certaines réparations ou changements à bord.

Hugo profite aussi de ce temps mort pour passer ses examens théoriques de son Yachtmaster Ocean. Un examen qu'il passe à distance avec succès. Désormais, il faut qu'il passe la pratique, mais en cette période de confinement ce n'est pas envisageable.

Mais finalement au bout de 2 mois, Hugo quitte les Philippines pour rejoindre la France. En effet, comme il nous en a déjà parlé précédemment, il a pour projet de participer à la Mini Transat 2021 en voilier de Série. Pour cela il vise un Maxi 6.50 (le nouveau plan de David Raison fabriqué chez IDBmarine). Une nouvelle aventure qu'il envisage de partager comme à son habitude en vidéo.

Plus d'articles sur les chaînes :

Lire le reportage : Clipper Round the World Race

Entre l'Australie et les Philippines, Hugo raconte sa course autour du monde

Hugo va nous faire vivre la Clipper Round World Race de l'intérieur

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...