Revivre après le drame du Titanic ?

Le Titanic à Southampton

Chaque survivant a vécu ce naufrage de manière très différente et ont dû affronter les jugements des enquêteurs.

Trois jours après le sauvetage des survivants du Titanic, le Carpathia, un paquebot transatlantique britannique de la compagnie Cunard Line qui viendra en aide aux naufragés du Titanic arrive dans le port de New York. New York où une audience du congrès conclura que les mesures d'urgence à bord du Titanic avaient été sévèrement négligées et pour blâmer le capitaine du bateau, qui avait ignoré les avertissements de danger.

Le gouvernement britannique réalisera également sa propre enquête, à compter du 2 mai 1912. Un groupe d'experts entendit les témoignages des survivants pendant 36 jours, y compris celui de la famille des Duff-Gordon. Cosmo fut interrogé le 10e jour de l'audience et sa femme le 11e - Lire "Le naufrage du Titanic vécu et raconté par une riche famille britannique".

Cosmo et Lucy Gordon-Duff (crédit : steppeshillfarmantiques)

En outre, tous les passagers du canot de sauvetage n° 1 furent soumis de faire déclaration sous serment. L'attestation de Francatelli nia avec véhémence les accusations infondées de corruption. Le rapport résultant de l'enquête britannique réprimanda les passagers du canot de sauvetage n° 1 pour ne pas avoir apporté leur aide aux passagers en détresse.

La mise à l'eau du canot de sauvetage n°1 a été représentée dans l'adaptation cinématographique de 1958 de Walter Lord, "A Night to Remember" (une nuit pour se rappeler). Une scène du Titanic de James Cameron, en 1997, où Cosmo Duff-Gordon fait remarquer qu'il était hors de question de tourner autour et de ramasser les survivants a été coupée de la version finale du film.

Les Duff-Gordon avaient réservé leur traversée sur le premier navire disponible pour aller à New York, et qui se trouva être le Titanic, pour assister à l'ouverture des nouveaux showrooms de Lucy, sur la west 57th Street. Elle échappa de nouveau à la mort quand elle annula son voyage à bord du Lusitania, qui fut torpillé par un sous-marin allemand, le 7 mai 1915. Bien qu'ils restèrent mariés, les Duff-Gordon devinrent des étrangers l'un pour l'autre et continuèrent chacun leur chemin.

Frauenthal, le fils de Wilkes-Barre, né en Pennsylvanie d'immigrant juifs allemands, voyageait à bord du Titanic avec son frère Henry, un médecin prospère de New York spécialisé dans le traitement des maladies chroniques des articulations, et sa nouvelle épouse Clara Henry, née Heinsheimer, qu'il avait épousé en France, seulement deux semaines plus tôt. Tous les trois ont été sauvés en sautant dans le canot de sauvetage n°5, mais Henry cassa les côtes de l'un des occupants du bateau, Annie Stengel. Par coïncidence, Mme Stengel était l'épouse de Charles EH Stengel, le cinquième passager à bord du canot de sauvetage n°1.

Suite à la catastrophe, le propriétaire du menu Abraham Salomon s'est retiré et a refusé de parler du naufrage du Titanic, tout le reste de sa vie. Lire - Le menu du dernier déjeuner du Titanic vendu aux enchères

À la suite de son sauvetage par le Carpathia, Isaac Frauenthal forma un comité avec plusieurs survivants, y compris la socialite Américaine Margaret “Unsinkable Molly” (insubmersible Molly) Brown, pour reconnaître la bravoure du capitaine Arthur Rostron du Carpathia et de son équipage. Un mois après leur sauvetage, Brown honora l'héroïsme du capitaine Rostron avec une tasse d'argent et remit des médailles aux 320 membres d'équipages.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Reportage : Histoire du Titanic

Le naufrage du Titanic vécu et raconté par une riche famille britannique

Le menu du dernier déjeuner du Titanic vendu aux enchères au prix de...