Under The Pole repart en expédition


En 2015, Under The Pole nous avait éclairé de splendides reportages de plongées sous les glaces. À partir de leur goélette, le Why, il nous avait fait découvrir un univers sous-marin inconnu. En 2017, c'est un nouveau départ avec une visite des 2 zones polaires en perspective.

Après son retour en septembre 2015, Under The Pole reprend la mer le 20 mai 2017. Toujours mené par Ghislain et Emmanuelle Bardout, encore à bord de leur goélette le Why, cette nouvelle expédition va durer 3 ans avec une première année passée au Groenland, puis le franchissement du passage du Nord Ouest avant d'arriver dans le Pacifique et la visite des zones tropicales. La dernière saison se passera en Arctique.

Under The Pole

Cette fois encore il s'agira de plonger profond sous la glace, mais aussi de réaliser des recherches scientifiques sur la zone mésophotique, située à une profondeur moyennement éclairée entre la surface et les grands fonds. De nombreuses expériences se grefferont avec la centaine de scientifiques qui passeront à bord.

Under The Pole

Alors que pendant la première expédition qui a duré 21 mois, Robin, le fils de Ghislain et Emmanuelle était à bord (il avait alors 3 ans), cette fois, il repartira avec son petit frère Tom né entre les 2 départs (1 an). Les deux enfants seront les ambassadeurs pour retransmettre les découvertes aux enfants dans le cadre d'un partenariat mis en place avec le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Under The Pole

Vu la qualité des reportages tant vidéo que photo de la première expédition, nous pouvons être surs que le résultat de cette nouvelle expédition, si ce n'est l'attente scientifique, devrait tout au moins nous émerveiller.

Under The Pole
Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Under the pole - Why

Le WHY, un voilier bien mystérieux

Under The Pole III : l'exploration de la Twilight Zone, située à 100 m de profondeur sous les océans

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Croisières
A lire aussi sur Bateaux.com