La 35e édition sera-t-elle une vraie Coupe de l'America ?

© ORACLE TEAM USA / Photo : Balazs Gardi

Malgré tout ce qui a pu se dire sur la fin de la Coupe de l'America, cette 35e édition conserve, malgré tout, toujours l'esprit de la Coupe. Explications de Christian Karcher.

Oui, plus que jamais.

Les bateaux sont conformes au Deed Of Gift, les avocats des équipes expérimentées s'en donnent à cœur joie et les "roockies" ont au moins un coup de retard. C'est donc bien une vraie Coupe de l'America. Il va juste manquer la magie des bateaux extraordinaires qu'une jauge ouverte permet, à ceux qui les conçoivent, d'imaginer et de construire.

L'ayant atteint, le Defender ne rêve plus, il compte.

Si personne ne le fait avant le premier mai, la prochaine édition verra l'apparition de rêveurs fortunés aux regards tournés vers la Coupe plutôt que vers leur compte en banque. La Coupe de l'America est le lieu où les milliardaires vont voir qui a les meilleurs avocats. C'est donc bien une histoire sans fin, comme je vous l'annonçais au début.

 

Merci Christian pour votre analyse, qui permettra à nos lecteurs de découvrir les dessous de la Coupe et de comprendre pourquoi la Coupe se jouera sur des bateaux de 48 pieds.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : America's Cup expliquée

Coupe de l'America - La monotypie permet-elle vraiment de réduire les coûts ?

Coupe de l’America - Une équipe japonaise fait son entrée sur la Cup