Coupe de l’America - Une équipe japonaise fait son entrée sur la Cup

© Yoichi Yabe / Sofbank Team Japan

Le Japon participera bien à la Coupe de l'America en 2017. Cette nouvelle a été confirmée par le directeur général de l’équipe, "Fuku" ancien bowman de la dernière équipe japonaise à avoir participé à l'America's Cup, il y a 15 ans.

SoftBank Corp. et le Kansai Yacht Club ont annoncé le 30 avril dernier avoir trouvé un accord pour participer à la Coupe de l'America en 2017. Softbank Team Japan participera en 2015 à l'America's Cup World Series puis à la Coupe de l'America, en 2017, aux Bermudes.

La décision a été confirmée par Kazuhiko Sofuku, dit "Fuku", un vétéran des quatre campagnes précédentes de la Coupe de l'America, et directeur général de l'équipe japonaise. "Diriger un défi japonais sur la Coupe de l'America est devenu réalité" a expliqué ce dernier. Il avait participé à la Coupe Louis Vuitton en 1999/2000, en tant que bowman pour Nippon Challenge. "C'est une grande opportunité pour le Japon et pour les marins japonais de revenir sur la Coupe de l'America. Nous prévoyons de construire notre équipe en nous appuyant sur l'America’s Cup World Series pour recruter et entrainer les marins japonais."

L'équipe japonaise sera soutenue par le groupe SoftBank et courra sous la bannière du Kensai Yacht Club, l'un des clubs les plus distingués du pays.

Un support technique d'Oracle Team USA sera fourni à SofBank Team Japan pour qu'ils puissent se préparer pour l'America's Cup World Series 2015.

"SoftBank Team Japan est un ajout très positif pour la Coupe de l'America", a déclaré Harvey Schiller, membre de la direction de la Coupe. "Le défi japonais va accroître l'intérêt pour la Coupe de l'America à travers l'Asie, ce qui est une bonne nouvelle pour l'ensemble de nos équipes et partenaires."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : America's Cup expliquée

La 35e édition sera-t-elle une vraie Coupe de l'America ?

Coupe de l'America - La revanche de l'ancien Kiwi Dean Barker, à la tête du Défi japonais