Coupe de l’America - Pourquoi Oracle a voulu des bateaux plus petits ?

© ACEA/PHOTO BALAZS GARDI

Oracle a justifié le rétrécissement des bateaux par la réduction des coûts trop élevés. Cette décision permettrait aussi de faire entrer de nouvelles équipes dans la Coupe. Mais qu'en est-il vraiment ? Christian Karcher nous l'explique.

C'est donc la méthode du Defender pour arriver à ses fins, qui est discutable ?

Oui. Le Defender a un seul objectif : garder La Coupe.

Pour cela, il faut qu'il organise une défense avec juste ce qu'il faut de dépenses pour assurer la victoire finale. L'idéal pour eux serait Une Coupe sur des bateaux les moins chers possible où aucun Challenger ne serait dangereux. Un coup à la garder 132 ans de suite.

Pour tendre vers cette situation Oracle s'est engouffré dans une porte ouverte par Luna Rossa. Les Italiens ont renoncé au rôle de COR, que leur deuxième position sur la liste leur offrait, suite au renoncement en juin 2014 des Australiens, premiers inscrits. Ils ont préféré la constitution d'un comité de Challenger avec vote à la majorité. Qui dit vote dit lobbying. C'est dans la porte ouverte au lobbying que s'est engouffré le Defender américain.

Mais pourquoi faire du lobbying ?

Pour s'assurer que les votes soient en votre faveur.

Les Américains ne peuvent s'appuyer que sur deux documents parus en juin 2014. Le premier, est l'AC62' class Rule, dont l'article 4.1. précise que toute modification de cette class ne peut se faire qu'à l'unanimité des votes du Regatta Director (nommé par lui) et des compétiteurs encore en course. Luna Rossa et TNZ ayant déjà investi 8 mois de recherches dans les AC62', sont contre ce vote. Ne pouvant avoir cette majorité, les Américains vont utiliser le protocole, document juste antérieur à cette jauge.

Le deuxième document est donc le protocole de l'AC35th (35e coupe de l'América), dont l'article 20.1. précise que toute modification de ce même protocole doit se faire au vote à majorité : du Defender, du COR et du Competitor Forum (les Challengers encore en course). À majorité : cela change tout. Comme il n'y a plus de COR il suffit de s'assurer les voix de 3 des Challengers : Artemis, Ben Ainslie Racing et Team France.

Le vote du 31 mars dernier à bulletin unique pour chacune des 5 équipes, demandait à une majorité (Defender + Challengers) de se prononcer en faveur de ce changement. Résultat : 4 votes pour un nouveau protocole (Oracle + Artemis + BAR + Team France). Donc l'AC35th se courra sur des monotypes de 48'.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : America's Cup expliquée

Comprendre les fondements de la Coupe de l'America pour comprendre le changement de protocole

Coupe de l'America - Décryptage des votes des challengers