Le fifty ou le voilier mixte : le voilier pragmatique qui s’assume au moteur.

Avant d’acheter un nouveau bateau, neuf ou d’occasion ou avant de faire une location, il faut définir son programme de navigation. Une étape indispensable pour bien faire son choix. Le programme de navigation d'un fifty est d'emprunter aux voiliers et aux bateaux à moteurs leurs atouts respectif pour se simplifier la croisière.

Fifty, un voilier motorisé ou un bateau à moteur à voile… Peut-être un art de naviguer ?

Le programme de navigation

C’est comme ça vous arrange. En fifty, on navigue à la voile et/ou au moteur. On cherche la facilité et l'agrément. Le bateau est un outil au service du plaisancier.

Le voilier mixte pourrait se définir comme un bateau à moteur pourvu d’une quille et d’un gréement, ou bien comme un voilier avec une forte motorisation. Disons que c’est à travers cette nuance que l’on trouvera de plus ou moins bons fiftys pour son programme.

Ces bateaux n’ont pas une très bonne image auprès des puristes. Pourtant, quand il n’y a pas assez de vent ou à l’inverse trop de vent, nous sommes nombreux à utiliser notre voilier au moteur avec la grand-voile en option.

Un bateau fifty, assume parfaitement de naviguer à la voile quand les conditions s’y prêtent - temps clément, vent portant- et/ou au moteur dès que c’est plus opportun. Mais, soyons objectifs, beaucoup de voiliers sont des fiftys qui s'ignorent. Comme les multicoques de charter qui répondent exactement à ce programme de navigation mixte voile et moteur : quand on fait du près c’est avec l’assistance du moteur sous le vent.

Le fifty moderne

Quelle offre actuelle?

Cette catégorie regroupe toutes les tentatives de combinaisons entre deux types de navires avec plus ou moins de réussites. Globalement l’offre est assez traditionnelle, mais régulièrement des projets voient le jour pour moderniser le concept. De nombreux petits chantiers nordiques et germaniques proposent leurs “traditionel motorsailor” avec des modèles éprouvés parfois depuis 40 ans. Certain fifty ont connus de grandes réussites comme le Mac Gregor 26 produit à plus de 5000 exemplaires et Nauticat qui a construit 3000 bateaux en 40 ans.

Caractéristiques techniques

Les fiftys sont pour la plupart des voiliers massifs à déplacement lourd. Les carènes sont très creuses, les franc-bord et roof élevés offrent un vaste volume de vie à bord. On trouve souvent des quilles longues qui limitent le tirant d’eau et donnent une bonne stabilité de route cependant elles pénalisent la maniabilité et la vitesse.

Nombre d’entre eux sont pourvus de grand roof et même de timonerie qui procurent un véritable agrément et augmentent l’espace habitable. La vie à bord, la motorisation et l’autonomie occupent des places importantes dans les cahiers des charges. A contrario, les performances sous voile et les qualités marines laissent souvent à désirer et beaucoup d’entre eux ne peuvent prétendre à la catégorie A.

Évasion 32 au moteur, appuyé par sa voile d'artimon

On retrouve dans cette catégorie

Le fifty c’était la gamme Évasion de Beneteau qui est disponible à profusion sur le marché de l’occasion. En neuf, on trouvera l’Ikone 6.00 et les Nauticat sans oublier les gammes très complètes de catamarans de croisière. De nombreux chantiers nordiques proposent ces bateaux en petite diffusion construits de manière artisanale. Le salon nautique de Dusseldorf est toujours l'occasion de découvrir beaucoup de fiftys très populaire en Europe du Nord.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Programmes de nav

Programme de nav' : le monotype de course pour des régates à armes égales

Voilier de voyage, le bateau compagnon d'aventure