Bateau d'occasion - vérifier la mécanique

Acheter un bateau d'occasion est une opération qui demande conseil et réflexion. Avant de se jeter à l'eau, il convient de vérifier quelques points clés. Nous avons fait appel à des professionnels pour nous indiquer leur préconisation. Ici, la MÉCANIQUE avec Sud Plaisance

Spécialiste de la maintenance et de la pose de mécanique marine, François Pereira revient avec nous sur les points clés à vérifier sur un bateau d'occasion. "Avant même de commencer la visite, il faut connaître la vie du moteur. Pour cela, il faut avoir accès à son carnet d'entretien, au suivi des interventions avec les factures par exemple."

Moteur à l'arrêt

La première inspection consiste à regarder l'aspect général du moteur. "Il ne faut pas qu'il ressemble à un bloc de rouille !" Le fond de cale et ses traces d'huile sont aussi un bon indicateur sur l'état du moteur. Ensuite, on regarde l'huile. Celle-ci ne doit pas être trop épaisse signe d'une vidange trop éloignée. On vérifie aussi au niveau du bouchon de remplissage de l'huile. Il ne doit pas montrer de "mayonnaise" (huile blanche) qui annonce une entrée d'eau dans le moteur.

Le liquide de refroidissement doit aussi avoir été régulièrement vidangé. Si c'est le cas, il reste de couleur bleu ou jaune suivant celui utilisé. Un liquide couleur de rouille est un signe d'entretien négligé. En effet, un liquide refroidissement se change touts les 2 ou 3 ans.

Le faisceau électrique doit aussi être parfaitement propre et sans oxydation des contacts.

 

Moteur démarré

"Un diesel doit démarrer au quart de tour". Si ce n'est pas le cas, on se pose des questions. Une fois le moteur en route, on vérifie l'échappement. L'eau doit cracher et la couleur des fumés en dit long sur le fonctionnement interne. Qu’elle soit noire ou blanche, voire grise, un expert arrive à savoir si le moteur tourne rond ou non. Le bruit de ce dernier indique aussi les problèmes à venir.

 

L'analyse d'huile

Pratiquée par les experts, l'analyse d'huile reste un bon moyen pour connaître l'état de son moteur. Les particules de métal véhiculées par l'huile indiquent l'usure du moteur. On peut pratiquer une analyse sur l'huile du moteur, mais aussi sur celle de l'inverseur.

  

Sud Plaisance

Lancée en 1998, Sud Plaisance compte aujourd'hui 4 salariés. Cette société travaille dans la mécanique marine, que ce soit pour les professionnels comme pour la plaisance. Basée à Canet en Roussillon, elle représente les marques Nani, Mercruiser et Vetus.

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Voiliers d'occasion

Bateau d'occasion - contrôler l'électronique et son circuit électrique

Voilier d'occasion - contrôler son gréement

Réagir à cet article
Stéphane Maroy - 22 Septembre 2015
Plus facile à organiser que l'analyse est la mesure des compressions avec ou sans huile si elles sont faibles. Elles doivent similaires sur chaque cylindre. L'état des accessoires en dit long sur l'entretien.
Ajouter un commentaire...
Pratique du nautisme
Moteurs in-bord et hors-bord
Voiliers d'occasion
A lire aussi sur Bateaux.com