Francis Joyon abandonne le Trophée Jules Verne

Idec Sport sur le Trophée Jules Verne

Francis Joyon et ses cinq équipiers ont décidé de mettre fin à leur tentative de Record du Trophée Jules Verne. Partis le 20 novembre 2016 de Brest, ils rebroussent chemin en raison des conditions météo.

Parti le dimanche 20 novembre dernier de Brest pour tenter de battre le record du Trophée Jules Verne, Francis Joyon et ses équipiers y renoncent finalement. Dès le départ, ils avaient enregistré plus de 200 milles de retard sur le détenteur du record (Loïck Peyron et treize hommes d'équipage en 45 j 13 h 42 min et 53 en 2012). Mais ils avaient finalement fini par rattraper les milles.

Ce dimanche 27 novembre, Francis Joyon s'est mis d'accord avec ses équipiers et son routeur à terre Marcel van Triest, pour interrompre sa tentative. Idec Sport fait désormais demi-tour pour rejoindre Brest et attendre une nouvelle fenêtre plus favorable à un prochain départ.

Un pot au noir particulièrement actif, large et en déplacement constant sur la route du maxi-trimaran Idec Sport empêche Francis Joyon et ses hommes d’espérer connecter efficacement avec les systèmes dépressionnaires d'Atlantique sud, propices à réaliser un temps correct à Bonne Espérance, et à les mettre dans les meilleures dispositions pour espérer battre le record de Banque Populaire V.

Désormais, Francis Joyon et ses 5 hommes d'équipage rejoignent la pointe de la Bretagne, qu'ils espèrent rejoindre le week-end prochain. Le trimaran entrera dès son arrivée dans une nouvelle phase de stand-by, prêt à s'élancer de nouveau pour une nouvelle tentative.

"Entre grains d'une violence inouïe, et des longs moments totalement déventés, j'ai beaucoup réfléchi hier avant de poser la question à Marcel van Triest sur l'opportunité de poursuivre notre tentative. Il s'avère qu'avec ce retard imprévisible pris à l'équateur, nous ne serons pas en mesure d'accrocher les dépressions en formation du côté du cap Frio, au large du Brésil. En continuant notre route, nous risquions fort de nous présenter à Bonne Espérance avec un retard insurmontable. Nous ne renonçons pas. La possibilité de faire demi-tour fait partie de ce genre de défi, et nous l'avions évoquée dès notre départ de Brest le week-end dernier. Nous allons de nouveau traverser les zones à grains du pot au noir pour rallier Brest dimanche prochain, et débuter un nouveau stand-by" explique Francis.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Francis Joyon

Top départ du Trophée Jules Verne pour Francis Joyon sur Idec Sport

Nouvelle tentative du Trophée Jules Verne pour Francis Joyon sur Idec Sport