Définition administrative d'un navire à voiles, quel voilier nécessite un permis bateau ?

Un voilier possède un moteur. Pourtant il reste un navire à voile et ne nécessite pas de permis bateau pour naviguer. Mais comment se définit un navire à voile ?

Un navire à voiles est un bateau dont la voilure constitue le mode principal de propulsion. Le moteur est considéré comme propulsion auxiliaire.

Pour différencier les voiliers (qui ne nécessitent pas de permis) des bateaux à moteur, l'administration utilise le résultat d'une formule mathématiques que nous vous présentons aujourd'hui.

Un navire est considéré comme un voilier s'il répond à l'équation suivante :

 

As : exprimée en mètres carrés, S est la surface de voilure projetée, calculée comme la somme des surfaces projetées en profil de toutes les voiles qui peuvent être établies lorsque le navire navigue au près, sur des bômes, cornes, bouts-dehors, queues de malet ou autres espars, et de la surface du ou des triangles avant, jusqu’à l’étai le plus avancé, fixé de manière permanente pendant le fonctionnement du bateau au mât portant les voiles établies, sans recouvrement, en supposant que les drailles et les chutes sont des lignes droites. La surface du triangle avant de chaque mât doit être celle donnée par IJ/2, où I et J sont les mesurages entre la face avant du mât, l’extrémité arrière de l’étai et la ligne de livet au droit du mât. La surface des espars n’est pas incluse dans le calcul de la surface de voilure projetée, à l’exception des mâts-ailes.

mLDC : masse du navire en condition de charge, exprimée en kilogrammes

 

Exemple : Jeanneau Sun Odyssey 509

S = 114 m2

D = 13 900 kg

Le résultat de la formule est égal à 40,46

Le Sun Odyssey 509 est considéré comme un navire à voiles car la surface de voilure est bien supérieur au résultat de la formule.

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Permis bateau

Et si vous profitez de l’hiver pour passer un permis bateau ?

Réglementation et VHF, comment se mettre en règle ?

Réagir à cet article
Francis Jacquinot - 14 Octobre 2015
Encore heureux ! ... Cà viendra peut-etre restons vigilants
Bateau École Du Légué - 16 Octobre 2015
Cela nous explique, qu'administrativement les 9/10 (pour ne pas dire plus) de la production des voiliers ne sont soumis à l'obligation ni d'un permis ni d'une quelquonque obligation d'un minimum de compétences validées concernant le chef de bord pour naviguer en mer ou au port dans lequel l'usage du moteur est une nécessité, voir une obligation.( manoeuvres au port redoutées par bon nombre de chefs de bord peu expérimentés) A contrario le pilote d'une petite embarcation de 5m, 300kg, avec un moteur de + de 6ch, doit passer un examen du code maritime (RIPAM, feux de nuit, balisage, VHF,etc.) et une validation à minima d'une pratique effective de 2h de pilotage... Les cailloux, le balisage, les courants, les marées et ses variations de hauteur d'eau, les entrée de catway,les demis tour dans les pannes étroites, etc.,etc. concerneront bien les uns et les autres qu'ils soient voiliers ou bateaux à moteur ! Alors 2 poids, 2 mesures ? L'argument de la mer comme dernier espace de liberté ne me semble être une réponse suffisante, pas plus que le sens marin qui serait l'appanage des "voileux" ou les stats des interventions de secours en mer qui pencheraient fortement du côté des bateaux à moteur.
Eric Collet - 12 Janvier 2016
300 euros environ un permis bateau ! combien vaut un voilier ? combien vaut une vie ?
Xav le Saout - 12 Janvier 2016
Pourquoi pas un permis "peche aux moules "
Pattrick Guerard - 23 Janvier 2016
J'ai toujours connue cette réglementation et je n'ai jamais entendu dire qu'il y avait plus d'accident avec un voilier qu'un bateau a moteur .
Jean Marc Vilcot - 14 Avril 2016
36 >= 9,16
Louis Ceccaldi - 15 Avril 2016
Ce n'est pas un permis qui rend le gens plus prudents et plus respectueux des règles... Il n'y a qu'à voir sur la route ... Le permis ne rend pas intelligent.
Dominique Olivier - 01 Mars 2017
L'immense majorité des voileux a un permis mer et un certificat de téléphoniste, sans être sectaire , il suffit d'observer le comportement de certains dans un bateau moteur et qui ont le permis pour comprendre q'ils n'ont vraiment rien à faire en mer et se mettent en danger...
Jean Claude Lemoine - 23 Octobre 2017
la belgique, certains pays scandinaves, pas de permis pourtant ils sont dans l,union européene deux poids deux mesures
Christophe Lec'hvien - 16 Mars 2018
CHRISTOPHE - Bateau école les Sables d'Olonne. L'idée du permis pêche aux moules de Xavier est une très bonne idée car elle permettrait au gens qui tourne en dérision le monde maritime, d'éviter le pillage de nos côtes par des promeneurs du dimanche qui n'ont souvent aucunes notions de ce qu'il faut faire ou pas. Je rajouterai à ceci que beaucoup de voileux ne savent pas, qu'il est obligatoire d'avoir le CRR pour utiliser une VHF s'ils n'ont pas le permis côtier. Enfin si la FFV a mis en place des 'coachs nautique', c'est qu'il y a quand même un vrai problème !
Sabrina Vaillant - 22 Mai 2018
ça veut dire qu'un runabout de 2 tonnes avec 500ch, il suffit d'un petit mat et 11m2 de voile pour que ce soit un voilier sans permis ?
Ajouter un commentaire...
Permis bateau
A lire aussi sur Bateaux.com