Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Passer son permis bateau côtier

Le permis bateau existe avec plusieurs options à définir en fonction de votre programme de navigation. Dans ce premier volet, nous vous présentons la version côtière.

Le

Le permis bateau côtier

Le permis bateau de plaisance option côtière est obligatoire pour conduire un bateau de plaisance à moteur de plaisance d'une puissance motrice de plus de 4,5 kilowatts (supérieure à 6 chevaux), à une distance jusqu'à 6 milles (12 km) d'un abri et que ce soit sur un plan d'eau fermé, un lac ou en mer.

Le permis de plaisance "option côtière" est également nécessaire pour piloter un VNM (Véhicule Nautique à Moteur).

Pour le passer, plusieurs conditions doivent être réunies : le plaisancier doit avoir 16 ans minimum et apte médicalement et le centre de formation doit avoir fait l'objet d'un agrément et son formateur doit être titulaire d'une autorisation délivrée par l’administration.

Pour rappel, le permis n'est pas obligatoire pour piloter un voilier.

S'inscrire à l'examen

Les candidats au permis de plaisance doivent retirer un dossier d'inscription soit auprès d'une bateau-école. Le dossier doit être composé du formulaire cerfa n° 14681 de demande d'inscription, d'une photo d'identité couleur, d'un timbre fiscal de 38 € (droit d'inscription à l'examen) et d'un timbre fiscal à 70 € (délivrance du permis), de la photocopie de la pièce d'identité et enfin d'un certificat d'aptitude physique, formulaire cerfa n° 14673 de moins de 6 mois.

Préparer l'examen

Le permis plaisance possède une partie théorique et une partie pratique. Cette dernière doit se dérouler obligatoirement dans un centre de formation agréé avec des formateurs titulaires d'une autorisation d'enseigner délivrée par l'administration: une bateau-école.

À son inscription, le plaisancier reçoit un livret d'apprentissage avec un numéro personnel d'identification, qui intègre les objectifs de formation et l'attestation de réussite. Celle-ci fait office de titre provisoire valable pendant 1 mois, en attendant le permis définitif.

La formation théorique en salle se déroule en présence du formateur et dure au minimum 5 heures. La formation pratique est commune aux deux options (côtières et eaux intérieures) et peut débuter avant d'obtenir la partie théorique. Les compétences pratiques sont certifiées par le centre de formation après un apprentissage individuel d’'ne durée minimum obligatoire de 3 h 30, dont 2 heures à la barre.

Le programme de la formation

Le permis de plaisance côtière a pour objectif d'apprendre à conduire un bateau (démarre le moteur, suivre une trajectoire, naviguer en sécurité, s'avoir s'arrêter, faire une marche arrière, choisir une zone de mouillage, mouiller l'ancre...), de connaitre les responsabilités du plaisancier (moyens de détresse, obligation du chef de bord du bateau...) et d'apprendre à maîtriser tous les équipements et les élements se rapportant à la navigation. Il faudra connaître les balises, les signaux, les feux de navires, les signaux sonores, les règles de navigation, les cartes marines...

L'objectif est d'assurer la sécurité personnelle et collective à bord mais aussi de comprendre l'importance des moyens de communication. Le plaisancier pourra également détecter les moments de sortie en mer en fonction de la météo et reconnaître les balisages.

L'examen

Le permis plaisance option côtière se déroule en deux parties, une théorique et une pratique. Pour la partie théorie, le plaisancier devra répondre à un questionnaire de 30 questions à choix multiples. Il ne devra pas faire plus de 5 erreurs pour obtenir sa partie théorique. Une fois obtenue, celle-ci est valable 18 mois (avant d'obtenir la partie pratique).

La partie pratique est commune aux 2 options : côtière et eaux intérieures. Le programme est détaillé dans le livret d'apprentissage et l'épreuve se déroule sur une durée minimale de 3 h 30. Elle doit être validée par l'établissement de formation.

Le permis se récupère auprès du préfet du département dans lequel le service instructeur de la demande de permis à son siège, sur présentation de justificatifs.

Reportage : Permis bateau

Le Certificat Restreint de Radiotéléphonie (CRR) indispensable pour naviguer dans les eaux internationales

Partir en mer avec le permis bateau côtier extension hauturière

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO