Permis bateau option eaux intérieures pour naviguer sur lacs et rivières

Crédit : flickr.com/photos/cjp24/

Pour découvrir les lacs et rivières avec un bateau de plus de 6 chevaux, il vous faudra être titulaire du permis Plaisance option eaux intérieures.

Le permis bateau option eaux intérieures

Le permis de plaisance option eaux intérieures est obligatoire pour conduire un bateau de plaisance à moteur d'une puissance motrice supérieure à 4,5 kilowatts (6 ch), sur une rivière, un lac ou un canal. La longueur maximale du bateau doit être inférieure à 20 mètres. L'extension grande plaisance eaux intérieures est alors obligatoire.

Il est également obligatoire pour conduire un VNM (Véhicule Nautique Marin) ou un voilier de moins de 20 mètres équipé d'un moteur, d'une puissance supérieure à 6 chevaux, en eaux intérieures.

Pour passer le permis de plaisance option eaux intérieures, il faut être âgé au minimum de 16 ans.

S'inscrire à l'examen

Les conditions de retrait du dossier d'inscription sont les mêmes que pour les permis plaisance option côtière. Il doit être retiré soit auprès de l'établissement de formation choisi soit directement auprès des services instructeurs.

Le dossier doit contenir les mêmes pièces, exceptés le formulaire cerfa qui diffère et qui doit être le n° 14681*01. Les autres pièces attendues sont une photo d'identité en couleur, deux timbres fiscaux d'une valeur de 38 € (inscription à l'examen) et de 70 € (délivrance du permis), la photocopie d'une pièce d'identité et un certificat d'aptitude physique (cerfa n° 14673*01)

A noter : Le candidat qui possède déjà le permis de plaisance option côtière est dispensé du timbre fiscal permettant la délivrance du permis.

Préparer l'examen

L'examen est composé de deux parties, l'une théorique et l'autre pratique. Cette dernière doit être préparée dans un établissement de formation agréé dont les formateurs sont titulaires d'une autorisation d'enseigner.

A son inscription, le plaisancier récupère un livret d'apprentissage avec un numéro personnel d'identification. Les objectifs de formation y sont précisés et l'attestation de réussite intégrée. Elle constitue d'ailleurs un titre provisoire de conduite d'une validité d'1 mois, en attendant le permis définitif.

Le programme

Le permis plaisance option eaux intérieures porte sur la connaissance générale et adminsitrative de la navigation intérieure, sur la signalisation sonore et visuelle, sur les règles de balisage, les équipements, la sécurité, la prévention...

L'examen

L’épreuve se déroule de la même manière que le permis de plaisance option côtière c’est-à-dire, de manière théorique et pratique. La partie théorique est constituée d’un QCM de 30 questions à choix multiples et le candidat doit faire au maximum 5 fautes pour l’obtenir. La validité de la partie théorique est de 18 mois.

La partie pratique est commune aux deux options (côtière et eaux intérieures) et s’appuie sur un programme spécifique, détaillé dans le livret d’apprentissage. La durée et d’au moins 3h30 et elle doit être validée par l’établissement de formation.

Le permis se récupère auprès du préfet du département dans lequel le service instructeur de la demande de permis à son siège, sur présentation de justificatifs.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
~~~ Némo - 2 mois
En Fluvial, une dérogation permet aux agences de location de confier des bateaux jusqu'à 14 m de longueur, à des touristes souvent totalement ignorants de ce qu'est un bateau. Sur certains canaux, pendant la période estivale, mieux vaut ne pas posséder un trop beau bateau .... il ne le restera pas longtemps !!!
Claude Mulcey - 1 mois
sur les lacs le permis côtier est valable, et par conséquence, il n 'est donc pas obligatoire d'avoir le permis pour la conduite d'un voilier avec un moteur de plus de 6cv
Ajouter un commentaire...
Reportage : Permis bateau

Partir en mer avec le permis bateau côtier extension hauturière

Le permis bateau option eaux intérieures grande plaisance est nécessaire pour les grandes unités