European Yacht 2020, 5 voiliers de course-croisière pour naviguer en équipage réduit

Découvrez les 5 voiliers nominés dans la catégorie course/croisière du voilier européen de l'année 2020. C'est la première fois qu'une catégorie leur est dédiée au sein de l'European Yacht of the Year.

L'European Yacht of the Year recense chaque année les meilleurs voiliers — répartis en cinq catégories — lancés entre janvier et décembre. Le soir de l'ouverture du salon de Düsseldorf sont dévoilés les cinq vainqueurs, en l'occurrence, le 18 janvier 2020.

C'est la première fois dans l'histoire des European Yachts of the Year que l'on découvre la catégorie des voiliers de course/croisière. Alors que les années précédentes, ils étaient présentés dans les catégories "Performance Cruiser" ou "Special Yacht", cette année, ils sont nominés à part. La raison ? Le nombre de nouveaux arrivants sur ce marché et leur potentiel s'est avéré trop important pour être mis de côté.

Un autre critère a marqué l'attention du jury, leur taille est plutôt modeste par rapport aux voiliers des autres catégories, du fait qu'ils sont conçus pour la navigation en équipage réduit, une tendance en développement.

Les caractéristiques retenues sont les performances et l'ergonomie qui jouent un rôle encore plus important au sein de cette catégorie. Le confort à bord est hors de propos, ou optionnel.

Dehler 30 OD (10,30 m)

La célèbre marque allemande, propriété de Hanse Yachts, est connue pour ses voiliers performants. Mais il possède également une certaine expérience du voilier de course. Le 30 OD s'inscrit dans la lignée des Sprinta Sport, db1 et db 2, mais dans une approche différente. Orienté course au large, il peut être considéré comme le bateau le plus "français" construit en dehors de la France, une sorte de petit Class40.

Il pourra être utilisé sur des courses en équipage réduit comme la Northern European Silver rudder Challenge ou la Vegvisir Race, ou aucun rating n'est appliqué. Mais Dehler espère établir une classe monotype — d'où le suffixe "od" dans le nom du modèle.

Ce design signé Judel/Vrolijk est assez léger, avec des lignes de coque conçues pas seulement pour des allures portantes, mais aussi pour le petit temps et le près.

Le Dehler 30 arbore un design intérieur innovant, qui ne semble pas aussi spartiate que d'habitude dans cette catégorie de bateau, tout en gardant un centre de gravité bas.

Lire l'essai du Dehler 30 OD

J/99 (9,94 m)

Avant même d'être dévoilé, le nouveau voilier offshore rapide de J-Boats était vendu par dizaine. Et dès son lancement, le J/99 a été un succès, non seulement d'un point de vue commercial, mais aussi par des résultats solides sur le circuit. Disponible en mono ou bisafrans, avec un spi asymétrique ou symétrique, le J/99 s'adapte ainsi aux envies de son propriétaire.

Bien qu'il puisse sembler plutôt modeste par rapport à de nouveaux modèles plus clinquants et pèse plus que certains de ses concurrents directs, il se trouve néanmoins dans le haut du classement, notamment au niveau du tarif par rapport aux prix des J-Boats.

Découvrir le J/99

JPK 1030 (10,34 m)

JPK, bien que l'un des plus petits chantiers européens a été un pionnier à bien des égards. Leurs voiliers de course IRC extrêmement réussis ont surpassé de nombreux classements. Et le nouveau JPK 10.30 entre les mains du fondateur, Jean-Pierre Kelberts, vient d'ajouter une victoire sur la Rolex Fastnet à la longue liste de victoire du chantier.

L'influence de JPK sur le marché a été tout aussi impressionnante, grâce en partie, à un rating IRC bien optimisé. Le fait que l'European Yacht of The Year ait dédié une catégorie à ces voiliers course/croisière a favorisé ce succès.

Le 10.30 répond bien au terme français "polyvalent" et peut être utilisé en solo, en double ou en équipage, mais permet aussi la croisière rapide.

En savoir plus sur le Sun Fast 3300

Sun Fast 3300 (9,99 m)

Il y a onze ans, Jeanneau a remporté le prix du yacht européen de l'année avec le Sun Fast 3200, un voilier pour naviguer en équipage réduit voué à évoluer. C'est désormais chose faite avec le Sun Fast 3300, sur lequel ont collaboré Daniel Andrieu et Guillaume Verdier pour le dessin de coque.

Sous la ligne de flottaison, le Sun Fast 3300 possède deux sections concaves, destinées à minimiser la trainée. La carène présente des sections peu courantes, avec une double concavité à l'avant et à l'arrière, une étrave épaisse, un centre de carène reculé, des murailles inclinées et une quille droite ainsi qu'un cockpit ergonomique sont les caractéristiques de ce bateau de course très moderne. Des ballasts (2x200 L) en option permettent de naviguer plus facilement en équipage réduit.

Daniel Andrieu décrypte le Sun Fast 3300

ClubSwan 36 (11 m)

Ce voilier de sport haut de gamme a été mis à jour par Nautor, mais n'a plus rien à envier à sa version précédente. Le design Juan Kouyoumdjian est aussi léger qu'il a l'air puissant avec un rapport déplacement/poids incroyable. Le ClubSwan 36 a été conçu pour naviguer avec 6 équipiers. Plutôt large (3,60 m pour 11 m de longueur), bien lesté (1 400 kg à 2,75 m sous la surface pour un déplacement total de 2 500 kg), ce monotype n'a rien d'un coursier ingérable dès 15 nœuds de vent. Avec ses deux safrans, il sera même aisé à contrôler.

Un foil en C mobile se trouve dans une boîte de façon à sortir complètement sur un bord ou à moitié sur les deux bords. Et comme ce foil est courbe, on peut jouer sur son angle avec la surface de l'eau.

Découvrir le concept du ClubSwan 36

Plus d'articles sur les chaînes :

Lire le reportage : European Yacht 2020

European Yacht 2020, 4 voiliers de croisière performants

European Yacht 2020, 3 voiliers de luxe pour la croisière tout confort

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Dehler 30 One Design, la fiche technique

MarqueDehler
ArchitecteJudel/Vrolijk
Longueur hors-tout10.30 m
Longueur de coque9.14
Largeur3.25 m
Tirant d'eau2.20 m
Catégorie CEA
Nombre de passagers4
Déplacement lège2 800 kg
Carburant25 L
Voir la fiche technique complète du Dehler 30 One Design