Recevoir la météo au large avec un petit récepteur BLU

En croisière hauturière, la possibilité de prendre la météo au large est un élément de sécurité essentiel. La BLU reste le moyen le moins coûteux de recevoir ces informations cruciales au large.

Au 4e jour de la traversée, l'équipage de Suhaili a pris ses habitudes. Matin et soir, Kate allume son PC pour télécharger les facsimilés météo. Mais comment s'y prend-elle ?

La division 240 oblige les plaisanciers qui pratiquent la navigation hauturière à embarquer un « Dispositif de réception des bulletins météorologiques ». Ce dernier peut être un simple récepteur BLU. Relié à une bonne antenne, ce petit poste est capable de transmettre à un ordinateur portable les Navtex et les facsimilés météo émis par les stations météo du monde entier.

Pour décoder ces cartes, il conviendra d'utiliser un petit logiciel de décodage comme Jvcomm32, Meteofax32 ou SeaTTY. La BLU et l'ordinateur seront reliés par un simple câble doté aux deux extrémités d'un jack 2,5 mm, passant de la prise casque de la BLU à la prise micro du PC.

carte isobarique
carte isobarique

Bien sûr cette installation requiert un moyen de charge, tel qu'un convertisseur 12/220v pour l'ordinateur. Il faudra également faire des tests avant le départ afin de trouver la meilleure disposition de l'antenne. Des antennes sont vendues dans le commerce pour ces postes BLU. Il est aussi possible de tendre un câble depuis la tête de mât en gardant une distance d'un mètre avec le pataras.

Le premier avantage de ce dispositif par rapport à un récepteur Navtex est lié à la portée des facsimilés météo, quasi sans limites alors que le Navtex n'émet qu'à 300 ou 400 milles selon les stations côtières.

Le second avantage des facsimilés est qu'ils couvrent tout l'Atlantique Nord et offrent des prévisions de vent et de pression jusqu'à 48h. Le Navtex lui ne donne pas de prévisions au-delà de 24h.

Si vous faites des essais décevants depuis le port ou votre domicile, sachez qu'au large la réception est généralement bien meilleure.

Plus d'articles sur les chaînes :

Lire le reportage : Formation gratuite à la croisière

Le rayon vert, entre science et fiction romantique

A quoi sert un journal de bord ?

Réagir à cet article :
Gerry Touren - 1 mois
Bonjour Ou trouver les fréquences et horaires de diffusion des bulletins BLU Northwood ? merci GT
Ajouter un commentaire...