Web série / Nomad Citizen Sailing : Découverte de la plus belle plage d'Espagne


Dans ce nouvel épisode de Nomad Citizen Sailing, on retrouve Marvin, Daniela et bébé Tara au mouillage devant Bolonia Beach, la plus belle plage d'Espagne. Au programme, entrainement, farniente et balade.

Arrivés à la nuit tombée au mouillage de Bolonia Beach, c'est donc au petit matin que Marvin découvre le paysage magnifique qui s'offre à lui. Sable clair, eau translucide et végétation luxuriante. Après avoir amélioré le mouillage, pour ne pas être travers à la houle, il est temps de mettre l'annexe à l'eau et d'y installer le moteur hors-bord.

Mais par mégarde, c'est un mauvais cadenas qui a été utilisé pour verrouiller le moteur et la clé n'est pas à bord. Un incident qui va permettre à Marvin de montrer l'importance d'une bonne sécurité pour son moteur. En effet, en quelques secondes et armé d'un tournevis, il fera sauter le cadenas. D'ailleurs, nous vous proposons de découvrir comment protéger son hors-bord contre le vol.

Vient ensuite l'installation du moteur. La dernière fois Marvin est tombé alors il essaye une nouvelle technique - après avoir assuré son hors-bord en cas de chute à la mer - celle du bras de charge. Opération réussie ! C'est parti pour une journée plage !

Pendant deux jours, Marvin, Daniela et bébé Tara vont profiter des joies de la plage de Bolonia. Balade sur le sable pour découvrir les ruines romaines de Baleo Claudia, le plus important site archéologique d'Andalousie, entrainements avec des "sand bag" (des sacs qui leur permettent de s'entrainer avec des poids sans avoir à charger le bateau), baignade ou encore pêche sous-marine (infructueuse).

Puis il est temps de repartir naviguer pendant une heure en direction de Barbate. Une navigation à 8 noeuds qui se fera avec un ris dans la grand-voile par 30 noeuds de vent et une houle de 2 m.

Plus d'articles sur les chaînes :

Lire le reportage : Nomad Citizen Sailing

Nomad Citizen Sailing, le passage du détroit de Gibraltar

Nomad Citizen Sailing : A chacun son rôle à bord !

Réagir à cet article :
Django Grib - 3 mois
Bonjour, juste une question: Est-ce que ces récits sont actuels ou s'agit-il d'anciens récits. À savoir, la navigation est-elle autorisée en ce moment sur les côtes Espagnoles? Je suis parti de l'Est ce la Méditerranée pour l'Espagne il y a un peu plus d'un mois, mon dernier contact avec les autorités Espagnoles était pour me signifier que toute navigation était interdite, depuis je suis confiné en Sardaigne où je me suis arrêté.
Louis Pittet - 3 mois
Bonjour, Merci pour vos supers reportages. Nous sommes confinés à Sanxenxo en Galice. Nous sommes partis en septembre de Bretagne nord, sans date de retour ( retraite oblige...) Nous espérons vous rencontrer un jour à quelques parts. On vous suit sur vos reportages. Notre blog: www.myatlas.com/pittetsusanne/naviot-largue-les-amarres. Bon confinement et restez en santé. Louis et Susanne.
Naviot largue les amarres - Carnet de voyage

Naviot largue les amarres - Carnet de voyage

Carnet de voyage : Nous partons découvrir le monde sur NAVIOT, notre voilier de 11.30m

www.myatlas.com
Chloé Torterat - 3 mois
Django Grib, ces épisodes se sont déroulés avant le confinement. Désormais, ils sont confinés en Espagne.
Ajouter un commentaire...

Oceanis Clipper 473, la fiche technique

MarqueBénéteau
ArchitecteGroupe Finot
Longueur hors-tout14.30 m
Longueur de coque14.16
Largeur4.31 m
Tirant d'eau1.70 m
Catégorie CEA
Nombre de passagers10
Déplacement lège11 000 kg
Surface de voilure au près114 m2
Carburant237 L
Voir la fiche technique complète du Oceanis Clipper 473