L'Hermione largue les amarres pour son nouveau grand voyage !


Après un premier voyage de 4 mois en Amérique, l'Hermione reprend la mer pour une nouvelle campagne de navigation, en Méditerranée cette fois-ci. Parti le 30 janvier 2018 de Rochefort, elle fera une première escale à La Rochelle, où elle restera jusqu'au 21 février.

Défendre des valeurs de tolérance et de mixité

C'est reparti ! L'Hermione - réplique de la frégate de Lafayette - qui avait déchainer les foules en 2015 pour son lancement et sa grande campagne de navigation américaine reprend du galon ! Ce mardi 30 janvier, elle a quitté son port d'attache de Rochefort pour une nouvelle grande navigation, en Méditerannée cette fois-ci. Un nouveau voyage de quatre mois sous le signe de la jeunesse et de la francophonie.

L'association Hermione-La Fayette et l'organisation internationale de la francophonie (OIF) se sont associées pour mettre en œuvre ce voyage baptisé : "Libres ensemble de l'Atlantique à la Méditerranée." Un voyage qui s'inscrit dans le mouvement citoyen de la jeunesse francophone lancé en 2016 par l'OIF. 

"Pour aborder la Méditerranée, creuset culturel et théâtre de tant d'enjeux et de fractures, le navire se placera donc sous les bannières de la liberté, de la paix, du respect et de la diversité. Son équipage multiculturel défendra, par l'exemple, une certaine idée de ce que pourrait être le monde de demain : ouvert, solidaire, mixte et tolérant" indique l'association.

Un équipage multiculturel

Parmi les 350 gabiers, une centaine de personnes en provenance de 34 pays ont été retenu par l'OIF pour intégrer l'équipage. Ils sont étudiants, artistes, ouvriers, urbains ou ruraux et viennent du Gabon, du Vietnam, du Sénégal ou encore du Canada. 

"Ces nouvelles troupes enrichissent l'esprit de l'Hermione : c'est maintenant le monde qui s'invite à bord et apprend à vivre et travailler ensemble. Quelle meilleure preuve qu'il est possible de s'entendre par-delà les différences de culture, de genre et de religion ?" se réjouit le Commandant Cariou, qui a accueilli et formé ces nouvelles recrues.

Gérald Boussougou, 30 ans, infographiste dans son pays, au Gabon, raconte : "C'est comme si nous nous connaissions depuis toujours. L'accueil est chaleureux et les autres gabiers très sympas. Les chefs de tiers, le commandant et les autres volontaires sont toujours prêts et disponibles pour nous montrer les rouages de ce chef-d'œuvre qu'est L'Hermione. J'espère être à la hauteur de cette aventure marine et être un ambassadeur des valeurs que porte la frégate."

Des anciens gabiers qui réembarquent

Certains gabiers qui étaient présents sur le premier voyage en 2015 seront de nouveau de la partie. Si la première fois, il n'y connaissait pas grand chose, pour cette 2e campagne, ils se sentiront comme à la maison. C'est le cas d'Alice Bru, présente depuis 2014.

"Cette expérience a changé ma vie et pas uniquement parce que je sais maintenant ce que c'est qu'une drosse ! Ça m'a tellement apporté, du point de vue du vivre ensemble et de la mixité notamment. C'est simplement la preuve que lorsque des gens veulent que ça se passe bien, ça se passe bien. Loger dans des postes mixtes ou d'être originaires de toutes sortes de milieux, il n'y a pas de problème. Et cette attitude pourrait s'appliquer à tant de choses en dehors de l'Hermione, à condition que tout le monde le comprenne !"

Pour son premier voyage, l'Hermione incarnait un symbole : quand on croit à quelque chose, on peut y arriver. En 2015, 300 jeunes de tous horizons et dont la plupart n'avaient que peu navigue ont appris ensemble la convivialité, l'entraide et le partage. Des valeurs fortes que l'association souhaite de nouveaux partager.

Une première escale technique

Cette escale rochelaise sera l'occasion pour l'association de terminer l'armement de l'Hermione avant le grand depart, comme l'explique Bruno Gravellier, vice-président de l'association L'Hermione-La Fayette et membre naviguant 2018.

"N'ayant pas navigué depuis près de 18 mois, le bateau réclamait une revue minutieuse, incontournable dans la préparation d'un voyage au long cours. Un grand nombre de ses éléments ont dû être démontés pour révision ou entretien, et tous n'ont pu être remis en place à Rochefort : trop hauts pour permettre le passage de la frégate sous le Viaduc de Charente, les mâts supérieurs, notamment, ne seront remontés qu'à La Rochelle. Le 21 février, l'Hermione sera fin prête pour affronter le Golfe de Gascogne et ses redoutables vents d'ouest dominants : l'équipage, quant à lui, est déjà au complet, et les villes d'escale ne cessent de rivaliser d'idées dans leurs propositions d'animations... C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que nous abordons cette aventure 2018."

Programme du Voyage 2018

Départ de ROCHEFORT : 30 janvier
LA ROCHELLE : 1er au 20 février
TANGER : 9 au 13 mars
BARCELONE : 24 mars
SÈTE : 27 mars au 2 avril
TOULON : 5 au 9 avril
LA CIOTAT : 10 avril
MARSEILLE : 12 au 16 avril
PORT VENDRES : 20 au 22 avril
NICE : 25 avril
BASTIA : 27 au 29 avril
PORTIMAO (Portugal) : 9 au 10 mai
PASAIA (Espagne) : 18 au 21 mai
BORDEAUX :10 au 13 juin
Retour à ROCHEFORT : 16 juin

A chaque escale L'Hermione sera ouverte à la visite.

Reportage : Hermione en Méditerranée

Halte "exceptionnelle" pour l'Hermione

Coup d'envoi de la campagne méditerranéenne de l'Hermione

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Les plus beaux bateaux de légende
Hermione, la frégate
A lire aussi sur Bateaux.com